La Chambre des Professionnels du Bois est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

La CHAMBRE DES PROFESSIONNELS DU BOIS vous souhaite la bienvenue sur son site web.

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Le bâtiment et vous

Entreprises

La transmission de votre entreprise

 

C'est dès aujourd'hui qu'il vous faut informer pour trouver les meilleures solutions pour vous, vos proches et votre entreprise.

Tous les ans, des milliers d'artisans et de commerçants prennent leur retraite. Pour vous aussi, un jour la question se posera : arrêter ou poursuivre mon activité ?
Ne la remettez pas à plus tard ! Un bon départ, une cession, une transmission… se prépare à l'avance !

 

Votre entreprise peut-elle être transmise ?

Votre entreprise est un patrimoine que vous développez tout au long de votre vie professionnelle. Peut-elle survivre et prospérer après votre départ ? Peut-elle intéresser quelqu'un d'autre que vous ? A-t-elle une valeur commerciale ? Mettez-vous le pied à l'étrier à votre successeur ou le contraire, l'enchaînez-vous à une situation inextricable ?

 

Quatre points fondamentaux

Le diagnostic financier

  • L'évolution sur 3 ans du compte de résultat vous donnera les tendances.

  • Le calcul du Point Mort indiquera le niveau du chiffre d'affaires minimum, c'est celui qu'un éventuel repreneur devra réaliser.

  • L'analyse du Besoin en Fonds de Roulement signalera le volant permanent de trésorerie indispensable pour couvrir l'exploitation.

Le diagnostic humain

Comment votre départ sera-t-il accepté ? Quels sont les risques de départ ?
Quels sont les salariés indispensables à la poursuite de l'activité de l'entreprise après votre départ ?

A qui transmettre ?

Pour la plupart des commerçants et des artisans, la solution " naturelle " consiste à trouver son successeur dans sa propre famille. Dans les cas où ce successeur naturel n'existe pas, l'entreprise, comme n'importe quel bien ou patrimoine, peut être vendue à un repreneur qui n'est pas un membre de la famille. Ce repreneur peut être une autre entreprise, un individuel ou un de vos salariés.

Pour vous aider à évaluer les qualités du successeur posez-vous les questions suivants :

  • Quel est le profil de mon successeur ?

  • Quel est le mode direction que j'applique à mon affaire ?

  • Demain, mon affaire a-t-elle besoin des mêmes compétences ?

  • Mon successeur sera-t-il bien accepté ?

Pour répondre à ces questions, un diagnostic de votre activité s'impose.

Vous ne transmettrez pas votre affaire dans les meilleures conditions sans cette analyse de ses points forts et de ses faiblesses. Elle vous permettra, très en amont de la transmission, de corriger ou valoriser tel ou tel aspect.

Le diagnostic sur activité

  • Qui sont vos clients ? Des particuliers, des entreprises, des administrations… ? Peuvent-ils évoluer en nombre et en qualité ? Comment ? Est-ce une clientèle fidèle ?

  • Qui sont vos concurrents ? Quels sont leurs points forts ?

  • Depuis 5 ans, quelle a été l'évolution :
    - Du chiffre d'affaires
    - Du nombre de clients
    - Des produits et des services
    - Des concurrents

L'outil

  • L'immobilier et l'entreprise : le logement fait-il partie de la cession ?

  • Quel est son état général ? Des réparations ou des investissements doivent-ils être réalisés ?

  • Le matériel devra-t-il être renouvelé ? A quel coût ?

Savoir mettre ses affaires en ordre

Le jour où vous quitterez votre entreprise et où vous laisserez la responsabilité à un successeur, membre ou non de votre famille, tout doit être prévu et organisé. Si votre successeur est un de vos héritiers, veillez à ce que la répartition du patrimoine familial soit étudiée et acceptée de tous, de sorte à ce qu'aucune contestation ne puisse survenir.

Non membre de votre famille, le " repreneur " qui vous succède va racheter votre entreprise. Vous aurez convenu ensemble d'accords. Ce protocole précisera la procédure et le montage de la cession, le prix, les délais de paiement, les garanties d'actif et de passif, les modes de collaboration après la cession.

 

Pour évaluer le prix de votre affaire, pour vous aider à trouver un repreneur dans des conditions de confidentialité, pour vous assister dans votre réflexion, contactez la Fédération du Bâtiment de votre département.

 

Certaines informations de ce texte sont extraites de " La transmission de votre entreprise " - Ministère de l'Artisanat, du Commerce et de la Consommation - Direction de la consommation - Document réalisé en collaboration avec l'ANCE.